Docteur Pascal GIUDICELLI - ORL
Chirurgie Cervico Faciale
Chirurgie Laser

Consultation sur Rendez Vous
  

+221 33 860 94 94
+ 221 33 824 99 29

TYMPANOMETRIE et REFLEXES STAPEDIENS

L’impédancemétrie pratiquée par le Docteur Pascal GIUDICELLI, ORL à Dakar, se base sur deux tests : la tympanométrie et la recherche des réflexes stapédiens.

Elle nécessite une instrumentation particulière et un tympan sans perforation.

La tympanométrie : étudie les différences de mobilité ou de compliance du tympan et des osselets en faisant varier la pression exercée sur le tympan par une petite sonde placée dans le conduit auditif externe. Un manomètre va ensuite enregistrer les mouvements du tympan résultant de la modification de la pression dans le conduit auditif externe. Ces mouvements du tympan sont représentés par une courbe qui nous renseigne sur le bon fonctionnement ou non des structures de l’oreille moyenne, notamment sur:

  • la présence de liquide dans l’oreille moyenne (otite séro muqueuse)
  • une anomalie au niveau du fonctionnement des osselets
  • la qualité de la fonction de la trompe d’Eustache.

Les réflexes stapédiens : leur recherche consiste à stimuler l’oreille par un son d’une certaine intensité pour voir comment le système auditif va se protéger pour éviter que ce son arrive trop fort au niveau de l’oreille interne. Ce mouvement de protection peut être représenté sur un graphique

Le test est basé sur le réflexe stapédien, c’est-à-dire la contraction du muscle de l’étrier entraînant une augmentation de la rigidité de la chaîne tympano-ossiculaire par basculement de l’étrier en arrière et en dehors. Lors d’une stimulation auditive supérieure à 80 dB HL (chez les sujets normo-entendants), le réflexe stapédien (RS) provoque une contraction du muscle de l’étrier (stapédien). C’est une boucle réflexe bilatérale et simultanée de protection de l’oreille interne aux sons intenses. Elle met en jeu le nerf auditif comme voie afférente et le nerf facial (VIIe paire crânienne) comme voie efférente.

Ce test qui est complémentaire de l’audiométrie tonale permet:

  • de voir si l’étrier est mobile ou bloqué,
  • la localisation d’une atteinte du nerf facial en cas de paralysie faciale,
  • de détecter une atteinte auditive rétrococléaire.